Les_catapilas_ces_ingratsDans son roman Les Catapilas, ces ingrats (2009), « avec tendresse et alacrité, Venance Konan nous dépeint les engouements de l'âme africaine, sa joie de vivre, sa spontanéité et ses naïvetés. Y compris dans les périodes de tension car la cohabitation n'est pas facile entre une population qui a fui sa terre ingrate et une autre qui se trouve bien installée chez elle sur la terre de ses ancêtres. Et lorsque les immigrés deviennent plus riches que les autochtones et veulent de surcroît les mêmes droits que les nationaux, les choses tournent au vinaigre. Avec son humour dévastateur, l’auteur dépeint la société ivoirienne : il nous livre ici les clefs pour comprendre la crise qui divise son pays, naguère symbole de réussite et d'intégration. » (résumé copié sur internet).

Ma note : 9/10