allah_n_est_pas_oblig_A force d'être malade ou fatiguée (et maintenant peut-être à cause du début de la saison des pluies?), j'ai eu du temps pour lire. Empêchée de voyager, je découvre ce pays, ce continent à travers les pages des livres qui m'ont été conseillés / prêtés (merci à celles qui se reconnaîtront!). J'essayerai de vous les partager. Les résumés sont souvent inspirés ou alimentés par ce que je trouve sur internet.

 

Allah n'est pas obligé est un roman d’Ahmadou Kourouma (2000) qui a reçu la même année, le prix Renaudot et le Goncourt des lycéens. Le titre est un raccourci de l'affirmation qui rappelle qu' « Allah n'est pas obligé d'être juste dans toutes ces choses ici-bas». Par son thème (les enfants-soldats) et la manière dont il est écrit, il touche un public aussi bien adolescent qu’adulte. Le lecteur suit les aventures d’un Malinké ivoirien enfant-soldat, Birahima. Il a 10 ou 12 ans, il est musulman. A travers ses mots grossiers et familiers on découvre son enfance et sa vie en tant qu’enfant-soldat, baladé entre le Sierra Leone, le Liberia et la Côte d’Ivoire dans le début des années 90. Un roman grave qui décrit l’horreur de la guerre et la cruauté des Hommes… une réalité qu’on du mal à imaginer.

Ma note : 8/10