prisonniers_de_la_haineA force d'être malade ou fatiguée (et maintenant peut-être à cause du début de la saison des pluies?), j'ai eu du temps pour lire. Empêchée de voyager, je découvre ce pays, ce continent à travers les pages des livres qui m'ont été conseillés / prêtés (merci à celles qui se reconnaîtront!). J'essayerai de vous les partager. Les résumés sont souvent inspirés ou alimentés par ce que je trouve sur internet.

 

Les prisonniers de la haine (2003) est le premier roman du journaliste (et écrivain) ivoirien Venance Konan. A travers les pages on suit la vie d’un journaliste Cassy à Treichville, quartier animé d’Abidjan. Situé au début des années 90, on lit une critique de la société ivoirienne « rongée par la décadence morale ». Le quotidien de Cassy, l’amène à aborder de nombreux thèmes : l’envie de réussir, le désir de partir (en France, en Europe, aux États-Unis), l’argent, le pouvoir, la violence, la drogue, le danger des sectes religieuses, la corruption, le relâchement des mœurs sexuelles et le désespoir de la jeunesse livrée à elle-même.

Ma note : 10/10