Femmes_des_villes_africaines_DenielFemmes des villes africaines, de Raymond Deniel (1985) sont la synthèse de 15 entretiens réalisés entre 1983 et 1984. « 15 Africaines de la ville s’expriment dans ce livre. Elles sont de diverses nationalités, âges, situations familiales, niveaux scolaires, professions… La diversité se manifeste par leurs expériences vécues et les réflexions qu’elles inspirent. Ces femmes parlent avant tout de la famille, des traditions, de leur jeunesse, de leur vie conjugale, de leurs enfants, de leur métier, de leur vie spirituelle et de la ville. Qualifier les Africaines d’optimistes ou de pessimistes ne signifierait rien. Certaines ont connu des échecs conjugaux dramatiques, d’autres une relative réussite. Mais qu’elles évoquent la domination de l’homme ou le caractère oppressif des traditions et des lois, qu’elles disent la passion qu’elles ont pour leurs enfants et leur métier, qu’elles parlent de leur foi ou de leur vie sociale, elles manifestent une remarquable vitalité et une tolérance étonnante. » (tiré de la 4e de couverture)

Né en 1929, docteur ès lettres et sciences humaines, jésuite et sociologue, Raymond Deniel faisait partie de l’Institut africain pour le Développement économique et social (INADES) (devenu, en 2002, le CERAP – Centre de Recherche et d’Action pour la Paix (Abidjan, Côte d’Ivoire). Il était responsable des éditions (ÉDICERAP).

Ma note : 9/10